Quels sont les avantages de la finance comportementale ?

Il est essentiel de garder à l’esprit que, si le marché boursier est imprévisible et sujet à de fortes fluctuations, l’investissement est une stratégie permettant de générer des profits en maîtrisant les hauts et les bas du marché. Pour éviter des pertes énormes, chaque investisseur cherche à mieux comprendre le marché et ses différents mouvements. L’une des approches pour y parvenir est la finance comportementale. La finance comportementale est un sujet intéressant qui a de nombreuses applications. Voyons de plus près de quoi il s’agit.

Finance comportementale : c’est quoi ?

La finance comportementale est un domaine en développement qui a connu un essor considérable au cours des trente dernières années. Cette discipline est une excroissance de la théorie financière contemporaine, qui repose sur la rationalité des personnes.

En effet, la finance comportementale cherche à illustrer comment les biais humains, qu’ils soient cognitifs ou sociaux, peuvent influencer les décisions des investisseurs. Pour le dire autrement

Il y a plusieurs années, la finance comportementale était un outil très utile dans le secteur financier, car elle permettait de définir les investisseurs.

La finance comportementale : très prisée pour les investisseurs

Contrairement aux questionnaires papier destinés à connaître les attentes des investisseurs, la finance comportementale utilise une variété d’outils qui favorisent l’anxiété des investisseurs. Il s’agit d’une véritable solution qui permet à tout promoteur de présenter des produits conformes aux exigences des investisseurs selon la législation mifid 2, qui vise à protéger les investisseurs et les clients.

On suppose qu’ils ne peuvent pas toujours agir de manière rationnelle et raisonnable, mais il est évident qu’ils sont supérieurs à tous les autres humains.

La finance comportementale : idéale pour tirer des profits

Le marché de l’investissement est dynamique. Il monte et descend. Par conséquent, tout investisseur doit tenir compte de cet aspect afin de protéger le succès de ses actifs. En effet, ces ressources sont exposées au danger de perte permanente ou de volatilité. C’est à ce stade qu’intervient la finance comportementale, qui permet de lisser les hauts et les bas.

Par exemple, dans une situation de volatilité, lorsqu’un investisseur effectue un achat à un moment où les prix s’écartent de leur juste valeur, il a l’opportunité de réaliser un rendement à long terme sur son investissement. Il va alors profiter d’une bizarrerie pour augmenter son profit grâce à la finance comportementale.

Neuroprofiler : une bonne solution pour les investisseurs

Neuroprofiler est une plateforme qui fournit une variété d’outils sophistiqués pour évaluer le profil d’un investisseur. Ces méthodes sont proposées sous la forme d’un jeu d’investissement ludique dont l’objectif est de déterminer la psychologie et les attentes d’un investisseur.

La solution de Neuroprofiler réalise une évaluation rapide des risques pour le conseiller financier grâce à un questionnaire entièrement numérique et personnalisable. Il s’agit d’une excellente alternative pour les conseillers financiers afin de fournir aux clients des produits qui répondent à leurs besoins, conformément aux normes MiFID 2. Par conséquent, il s’agit d’un outil réellement bénéfique qui contribuera à la fidélisation des clients tout en augmentant les revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.