Qui se charge des frais de gestion du syndic ?

Gardez à l’esprit qu’il est difficile de déterminer le coût d’un syndic de copropriété, car les critères utilisés pour le calcul varient d’un condo à l’autre.

Qui assure la gestion du condo ?

Il existe deux possibilités pour contrôler un condominium. Vous pouvez choisir de nommer un syndic volontaire lors de l’assemblée générale du condominium, ce qui vous permettra d’économiser de l’argent sur l’administration et l’entretien tout en offrant certains avantages et inconvénients.

Le coût d’un avocat spécialisé dans les copropriétés varie en fonction de la taille et du type de propriété. Vous pouvez en engager un pour s’occuper des questions juridiques, ou vous pouvez le faire vous-même. Si vous voulez vendre votre condominium, vous devez d’abord vous renseigner sur les documents requis pour que la vente soit valide.

Que modifie la loi ALUR ?

La loi ALUR de 2014 modifie la loi du 10 juillet 1965 sur les contrats types de copropriété et de services particuliers. Cette loi est applicable aux contrats renouvelés ou établis après le 1er juillet 2015. En cas de changement de syndic de copropriété ou de nomination d’un nouveau syndic, ces nouvelles dispositions entreront en vigueur.

L’objectif de cette législation est d’améliorer les relations entre les copropriétaires et les syndics, notamment en termes de transparence et de lisibilité des tarifs, ainsi que de réduire les coûts et de développer la concurrence.

Comment facture-t-on les heures ?

Un syndic de copropriété professionnel applique régulièrement à votre propriété un forfait de gestion quotidienne, qui décrit toutes les tâches qu’il accomplit en tant que gestionnaire de copropriété.

Le cout de l’entretien du bâtiment

Pour l’entretien du bâtiment qui ne fait pas partie de l’entretien régulier, ou s’il y a des zones communes, le syndic de copropriété peut facturer des frais supplémentaires, qui ont été convenus lors de l’assemblée générale. Ceux-ci doivent être clairement définis et généralement présentés sous forme de pourcentage.

Les honoraires du fiduciaire des condominiums

Les frais facturés par un syndic sont déterminés en fonction de la taille de la copropriété et des activités à réaliser. Voici quelques exemples de ce que les choses peuvent coûter.

Les frais de la gestion actuelle

À ce sujet, les frais dépendent du nombre de lots. En effet, il n’est pas rare que les gestionnaires de copropriété pratiquent des tarifs comparables pour une copropriété de trois lots et une autre de dix lots. Une petite copropriété aura un forfait de gestion de 2 à 10 lots de 2000€, tandis qu’une grande copropriété coûtera entre 150 et 200 par lot en frais de gestion.

Les autres couts

Si votre copropriété comporte un salaire minable, des photocopies, des frais de compte bancaire et des tâches récurrentes, le coût de la vie va augmenter. Pour la charge des remboursements impayés allant de 5 à 15 euros (USD), ajoutez 30 à 70 dollars ; pour une requête et la dépense de plusieurs centaines de dollars pour un dépôt de dossier chez les huissiers ou les avocats.

La tenue d’un compte séparé coûte entre 20 et 40 € par lot et par an. Un syndic prélève généralement une commission de trois à cinq pour cent sur le montant des travaux convenus lors d’une réunion. Le papier et l’encre sont assez chers ; si vous faites le total de toutes vos pages, le syndic vous donnera à la page (0,0€ à 0,35€/page) ou dans le cadre d’un forfait par lot et par an (15€ à 25€).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.