Colocation Assurance Logement et Contrat de Bail

Selon les spécificités de l’accord de colocation, l’assurance de colocation peut fournir une grande variété de garanties et se manifester de différentes manières. Tout ce qu’il faut savoir pour assurer efficacement la prise en charge de votre logement par La Macif vous est expliqué.

Qu’est-ce qu’un contrat de colocation exactement ?

Certains propriétaires préfèrent un contrat de bail connu sous le nom de caution qui lie tous les occupants ensemble. Cela permet la possibilité d’inclure une clause de solidarité. En cas de défaillance ou d’éviction d’un locataire, le bailleur est en droit d’exiger de tous les occupants le paiement intégral de tous les loyers et frais de déménagement.

Le propriétaire peut également choisir de payer le colocataire directement dans ce qu’on appelle une «caution indépendante». Chaque locataire signe un contrat séparé décrivant la partie spécifique du logement qui lui est réservée, ainsi que les parties communes accessibles à tous. Chaque locataire est seul responsable de son propre loyer et il n’y a pas de place pour la responsabilité de la communauté.

Il ne peut donc être tenu responsable si un locataire ne paie pas son loyer. Il peut récupérer son dépôt de garantie s’il donne un préavis suffisant et quitte le logement locatif. De cette façon, le propriétaire peut trouver un nouveau locataire sans avoir à obtenir l’autorisation de tous au préalable.

Un accord entre colocataires, appelé « pacte de colocation », peut être utile en cas de caution de colocation unique. Pourquoi donc ? Car un ancien locataire n’a pas droit à un remboursement de la part du propriétaire, mais plutôt des autres locataires, s’il quitte une colocation.

Les personnes âgées qui souhaitent partager un espace d’habitation peuvent former une organisation de gestion pour détenir le titre de propriété partagé. Lorsque cela se produit, l’association rédige un contrat distinct pour chaque membre de la coopérative. Le bénéfice? Capacité à modifier un lotissement et à fixer sa propre taxe d’habitation en cas d’expulsion ; ce droit s’applique à tous les locataires.

Quel type d’assurance locataire est nécessaire pour un appartement en colocation ?

Que les locataires aient signé un bail collectif ou individuel, ils doivent assurer l’espace de cohabitation ou la maison contre au moins l’incendie, l’explosion et les dégâts des eaux. Néanmoins, l’assurance d’un logement en colocation peut être obtenue auprès de plusieurs sources différentes.

Il y a trois issues possibles en cas de libération sous caution collective :

  • Un seul des colocataires doit souscrire une assurance colocation pour que le bien soit protégé contre les aléas. Cependant, les autres locataires sont responsables de s’assurer qu’ils ont leur propre assurance responsabilité civile, ce qui est crucial pour les activités quotidiennes.
  • Les résidents de la colonie peuvent être couverts par une police d’assurance logement en colocation unifiée;
  • Les colocataires individuels peuvent choisir d’obtenir une couverture d’assurance. Chaque locataire est responsable de sa propre assurance en cas de nombreux incidents distincts. Toutefois, afin de réduire les poursuites potentielles en cas d’escroquerie, il est recommandé de souscrire auprès du même assureur.

En dernier recours, le propriétaire peut souscrire une assurance au nom des locataires, sous réserve de l’accord de tous. Le bailleur a le droit de doubler le montant de la prime d’assurance annuelle à chaque paiement de loyer (jusqu’à un maximum de 10%).

A lire aussi : quels sont les frais de notaire pour une donation-partage ?

L’ assurance frais de séjour à la Macif pour les étudiants

La Macif a créé une assurance logement étudiant appelée Prem’s pour les jeunes qui souhaitent vivre seuls ou en colocation (1). Des aménagements adaptés aux étudiants, aux apprentis, aux saisonniers et même aux jeunes de la fonction publique peuvent être réalisés. Cependant, il y a quelques conditions préalables qui doivent être remplies avant qu’une personne puisse signer ce contrat :

De plus, le souscripteur doit être étudiant à temps plein, apprenti ou saisonnier et le nombre d’occupants de l’appartement ne doit pas dépasser deux.

Bien que Prem’s ne soit pas une assurance locataire spécifique à la cohabitation, mais plutôt une assurance locataire étudiant, elle offre néanmoins au jeune locataire une protection contre le risque de localisation, la perte de biens personnels, les dommages corporels et l’aide d’urgence (2) . Nous recommandons fortement à l’occupant de souscrire à la police d’assurance individuelle incluse dans le contrat du Prem’s, qui le protégera de toute responsabilité civile et de tout dommage corporel qui pourrait lui arriver.

Plus de deux occupants du jean? Le locataire perçoit un salaire, ou le logement compte plus de deux chambres. La souscription au contrat Prem’s est impossible dans ces circonstances. Cependant, vous pouvez choisir le contrat pour une résidence principale, qui inclut une extension de la responsabilité des locataires pour les dommages causés par leur occupation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.